Actualités

Oct 2013 Vendanges

chateau de targe

Après un hiver froid et humide, un printemps maussade, très frais et particulièrement arrosé, qui s'était étalé jusqu'à la fête de la musique – date de l'équinoxe d'été – le beau temps bien chaud et sec s'était brutalement bien installé, pour le plus grand bonheur de tous, ce d'autant plus que la floraison tardive s'était très bien déroulée : le retard de trois semaines par rapport aux dernières années fut réduit à deux semaines. Nous fûmes d'autant plus heureux qu'une pluie bienvenue de 40 mm était intervenue peu avant l'équinoxe d'Automne. Mais ensuite, un temps pour le moins bizarre s'installe : chaud, humide, parfois bien ensoleillé mais incertain : des conditions idéales pour la maturité...et la pourriture.

La récolte du Chenin Blanc en plusieurs tris pour les Crémants s'est finalement bien passée, et on en a fait plus que prévu, malgré un énorme tri car les dérivés de la pourriture perturbent la finesse de la bulle. Par contre la récolte des Fresnettes fut plus difficile et plus réduite, car si une vraie maturité est arrivée le degré n'y est pas suite à une dilution... Du fruit, du gras, mais il reste la texture. Le bâtonnage ( mise en suspension de la lie fine qui s'est déposée au fond : de l'huile de coude en perspective !) en barriques sera de très grande utilité, deux fois par semaine.

Les rouges : tous des Saumur-Champigny, paradoxalement, ont été récoltés en bon état, grâce à l'épaisseur des peaux de raisin, qui ont fait barrage à la pourriture, le Cabernet Franc y étant beaucoup moins sensible. Ils ont été récoltés quasi à temps. Nous ferons cette année encore du fruit, de la fraîcheur, de l'élégance. Et même une nouvelle cuvée, qui sera moins tannique mais plus ample que la Cuvée Ferry est en gestation.... Wait and see !